Adivalor

Actualités

Actualités

Viticulteurs Recycleurs



Benoît Merchier, viticulteur bio à Morancé au domaine La Famille K, dans le Beaujolais, témoigne dans Réussir Vigne de juillet-août. Extraits :

« Le tri fait partie d’une même réflexion, dit-il. Mais je cherche à l’optimiser au maximum. »
« 95 % des contenants des produits que j’utilise sont des bidons. C’est encombrant mais c’est beaucoup plus pratique à l’usage. »

Dans son nouveau chai prévu pour 2022, le lavage des bidons sera facilité grâce à une aire de lavage de 12 m2 et un bac phyto. Cette aire a été conçue à partir d’un diagnostic de la Chambre d’agriculture. Le budget de 15 000 € sera couvert à 70 % par un financement FranceAgriMer. Des supports de sacs seront fixés au mur pour faciliter le tri et le stockage. Toujours dans le but de limiter les déchets, il achète des engrais conditionnés en big-bags consignés. Il les plie et les stocke sur une palette en attendant leur collecte.

S’il constate « qu’il n’y a rien là-dessus dans le cahier des charges bio », les bons remis lors de la collecte entrent en revanche en jeu pour la procédure d’audit Terra Vitis.

Retrouvez l'article ici
PARTAGEZ