ISO 9001

Sommaire - Mai 2005



Image non disponible DéCHETS PHYTOPHARMACEUTIQUES
Image non disponible

Bilan 2004 : des résultats satisfaisants
2004 aura été une année fructueuse pour les collectes d’emballages vides et de produits phytosanitaires non utilisables. Les taux de collecte ont augmenté de manière significative : 33% pour les EVPP, soit une progression de 40% par rapport à 2003, et plus de 2600 tonnes pour les PPNU. Pour plus d’information, consultez la rubrique Premier bilan 2004.

Lire la suite ...

Collecte de PPNU en Ile de France Ouest.
Pour sa troisième édition, les sept distributeurs engagés dans cette démarche ont mis à disposition des professionnels 15 sites de collecte, répartis sur les trois départements d’Ile de France Ouest . Les premiers résultats indiquent une forte participation des professionnels non agricoles : entreprises d'espaces verts, collectivités, ...Dans son communiqué de presse, la chambre d’agriculture d’Ile de France, déclare que « cette opération donne l’opportunité aux agriculteurs d’éliminer en toute sécurité des produits dangereux et d’être en conformité avec la réglementation et de préserver l’environnement et la ressource en eau."
Cette collecte a égélement bénéficiée du soutien de l'agence de l’eau Seine Normandie de la MSA et Groupama.

Lire la suite ...

Les distributeurs, prescripteurs des bonnes pratiques
Agralys, Nouricia, Unéal, Cap Seine, Agrial et 110 Bourgogne participent au programme "Fermes de référence", coordonné par la société DuPont de Nemours. Un
premier bilan dece projet, initié en 2003, a été dévoilé le 26 avril lors d'une conférence
de presse sur l'unedes six "exploitations pilotes" située dans l'Aube. L'implication des coopératives s'est traduite par des sessions de formations de leurs équipes
technico-commerciales afin de promouvoir, auprès des agriculteurs, l'amélioration de l'utilisation des phytosanitaires. Objectif: aider les producteurs à mettre en oeuvre des solutions pour répondre aux nouveaux enjeux de l'agriculture, notamment en termes de désherbage raisonné. Pour DuPont de Nemours et ses partenaires, les fermes de référence constitueront un support de communication à la fois adapté à la diffusion des informations destinées aux agriculteurs, mais aussi au grand public, pour faire valoir la prise en compte de la dimension environnementale dans les activités agricoles.

Lire la suite ...

Espagne : 16% des emballages vides de produits phytosanitaires collectés en 2004
SIGFITO, filière espagnole de gestion des déchets phytosanitaire est née sous l’impulsion des fabricants de produits phytosanitaires. Créé en 2002, cet organisme à but non lucratif présent sur 15 régions autonomes gère la collecte, le transport et le traitement des emballages vides. Ce système de gestion intégrée s’organise autour d’un réseau national de 730 points de collecte sur l’ensemble du territoire.

En 2004, le nombre de points de collecte est passé de 263 à 775.
La filière a récupéré 1073 tonnes d’emballages, soit 16% du poids total des produits sur le marché (environ 7000 tonnes par an) en 2004.

Plus d'information : http://www.sigfito.es/

Lire la suite ...

8ème journée Phytomieux en Gironde

L'objectif de cette opération est simple : il s'agit de fournir aux viticulteurs des outils et des techniques qui leur permettent de protéger leur culture des maladies, tout en respectant la nature et en ne mettant pas en danger leur propre santé. Car traitements et environnement ne sont pas incompatibles...
Différents ateliers pratiques montreront de façon très concrète comment limiter les contaminations, au moment de la préparation de la bouillie, le stockage des produits ou la gestion des EVPP et PPNU.
Limiter les risques de contamination du milieu naturel, cela passe aussi par l'utilisation d'un bon pulvérisateur. Lequel choisir ? Des équipements de différentes marques seront testés, dans les vignes du château Beaumont.
L'ASCAR (Association Service Conseil Agricole Régionale) présentera son "Bilan Pulvé " qui permet de vérifier l'usure et le débit des buses, l'état des manomètres, la vitesse d'avancement... Bref, tous les réglages à effectuer pour faire fonctionner son pulvérisateur à son optimum... sans perte de produits !
La CUMA de Listrac viendra elle apporter son témoignage sur l'utilisation en commun de matériel, notamment de pulvérisation. Ce système performant permet de réduire les coûts et de faire face aux
Enfin, une partie de l'après-midi sera consacrée à la présentation des aides financières qui existent au niveau régional pour financer les aménagements phytosanitaires.
Voir : http://www.gironde.chambagri.fr
Contact : Magali TEMPLIER
Mél : m.templier(a)gironde.chambagri.fr

Lire la suite ...


© ADIVALOR 2019 - mention légale