ISO 9001

Sommaire - Juillet 2004



Image non disponible DéCHETS PHYTOPHARMACEUTIQUES
Image non disponible

Epis Centre répond à la demande des collectivités
A l’occasion de sa dernière collecte d’EVPP qui a eu lieu au mois de mai, la coopérative Epis Centre a équipé ses dépôts de supports de sacs. Cette initiative permet de répondre à la demande des collectivités (comme les espace vert) qui ne peuvent remplir les sacs de 500 ou 1000 litres généralement distribués lors de l'opération. Ces collectivités pourront donc déposer directement leurs bibons dans les locaux de la coopérative. A.C.

Lire la suite ...

50% de taux de collecte en Allemagne
Pamira, organisme allemand de collecte des emballages vides de produits phytosanitaires, intervenant sur 230 localités répartis sur l’ensemble des länders, a publié ses chiffres pour l’année 2003. En tout, 1574 tonnes d’emballages vides de produits phytosanitaires ont été collectées, avec un taux de collecte avoisinant les 50% du gisement national. Si les chiffres de la France dépasse l’Allemagne au niveau du tonnage, le taux de collecte reste inférieur. L’Allemagne se classe ainsi parmi les meilleurs collecteurs européens, après la Belgique, qui atteint un taux de collecte de 85%. A.C.

Lire la suite ...

Chiffres record pour la coopérative viticole de Beaumes-de-Venise
La collecte d’EVPP, organisée les 4 et 5 mai derniers par la Balméenne, coopérative viticole basée à Beaumes-de-Venise (84) a remporté un vif succès. 65 sacs de 500 litres ont pu être remplis soit une collecte totale de 1600 bidons. Ce résultat dépasse de beaucoup les chiffres de la collecte organisée en 2003 à la même période, qui comptabilisait 1047 bidons collectés. La coopérative intégrait pour la première année la collecte des emballages souples. Une attestation de remise de bidons était fournie aux apportants. Les prochaines collectes de la Balméenne auront lieu les 20 et 21 juillet prochains, ainsi que les 20 et 21 octobre. A.C.

Lire la suite ...

Nouvelle chute des ventes de produits de protection des cultures en 2003
La vente de produits phytopharmaceutiques sur le marché français a régressé en 2003, pour la deuxième année consécutive, de 10% en tonnage (74.500 tonnes contre 83.500 tonnes en 2002) et de 11% en chiffre d'affaires (1.662 millions d'euros en 2003).
La baisse serait d'abord due aux conditions climatiques : les inondations dans le Sud-Est, le gel en janvier et avril, puis la sècheresse de l'été ont fait des dégâts aux cultures et retardé le développement des parasites. En plus de la montée en puissance des principes de traitement raisonné, d’autres facteurs structurels expliquent également le tassement du marché : évolution de la Politique agricole commune (PAC) vers un meilleur respect de l'environnement, retrait de plusieurs molécules sur le plan européen. A.D.

Lire la suite ...

UIPP : entreprises responsables
Montée en puissance en 2004 de l’école de formation aux bonnes pratiques agricoles lancée en 2003, renforcement des mesures liées à l’agrément des distributeurs de produits phytosanitaires, succès de la filière de récupération des emballage avec en prévision, plus de 2000 t collectés en 2004, toutes ces actions mises en place par l’Union nationale des industriels de protection des plantes (UIPP) s’inscrivent dans une logique « d’entreprises responsables ». Pour Jean-Charles Bocquet, directeur « il ne s’agit pas comme au Danemark d’utiliser d’emblée moins de produits, mais de les utiliser mieux. Et in fine, la quantité appliquée à l’hectare diminuera.» Et selon les industriels, le traitement raisonné adopté par l’ensemble des agriculteurs permettrait, à lui seul d’améliorer la qualité des eaux potables. A.D.

Lire la suite ...

Matières actives récemment retirées du marché.
Publié au journal officiel du 4 mai 2004, retrait des autorisations de mise sur le marché provisoire du produit phytopharmaceutique Confidor contenant de l’imidacopride pour les usages sur pommier, poirier et melon. Un délai d’écoulement des stocks est accordé jusqu’au 30 juin 2004 pour la distribution et pour l’utilisation.
Egalement, Inscrit le 5 mai au journal officiel, retrait des autorisations de mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques contenant de l’Acéphate, du Fenthion, de l’Amitraze. Pour tous les usages agricoles et non agricoles. La date limite d’utilisation des produits contentant de l’acéphate est fixée au 25 septembre 2004. La date limite d’écoulement des stocks et d’utilisation des produits phytopharmaceutiques contenant du Fenthion ou de l’Amitraze est fixée au 31 décembre 2004 pour la distribution et au 31 juillet pour l’utilisation. A.C.

Lire la suite ...

Succès de la collecte dans les vignobles du Beaujolais.
La collecte d’EVPP, organisée en avril par la chambre d’agriculture du Rhône dans les vignobles du Beaujolais, a remporté un vif succès : 288 sacs de, 500 l et 1000 l, ont été collectés pour un total de 7,6 tonnes soit une augmentation de 40% par rapport à la moyenne des trois précédentes années. 858 viticulteurs ont apporté leurs emballages vides soit une progression de 25 %. Une nouvelle opération sera organisée les 29 et 30 juillet 2004. A.C.

Lire la suite ...

Adivalor présent au Salon Terre en Fête
Adivalor était présent lors du Salon Terre en Fête qui s’est déroulé prés d’Arras du 11 au 13 juin derniers et a pu ainsi présenter la filière de gestion des déchets agricoles. Si la démarche de collecte des emballages vides est maintenant bien connu et acquis, de nombreuses interrogations portaient sur le stockage des produits et sur les plastiques. A côté du stand Adivalor, un exemple de local de stockage a été présenté et un lycée faisait la démonstration de la mise en balle des films d'ensilage qui partent à Autobar pour recyclage. A.C.

Lire la suite ...


© ADIVALOR 2019 - mention légale