Arsenite de soude

Le plan d'élimination est en cours

Un accord est enfin intervenu entre les pouvoirs publics et la profession agricole, qui unissent leurs efforts pour organiser l’élimination des stocks détenus par les distributeurs et les viticulteurs, actifs ou retraités.

Interdit d’emploi en Novembre 2001 sans délais d’écoulement de stocks, l’élimination de ce produit, destiné à la lutte contre l’esca de la vigne, nécessitait la mise en place d’un programme de récupération spécifique.
Le 21 juin 2006, les ministères de l’agriculture, de l’écologie et les agences de l’eau ont signé un accord cadre avec ADIVALOR, en présence de ses fondateurs et de la MSA.
Les agences de l’eau et le ministère de l’agriculture financent l’élimination des stocks détenus par les viticulteurs et les distributeurs. Ils demandent à ADIVALOR de mettre en place un programme de collecte qui concerne 55 départements.

La mise en place du programme de collecte est en cours. Grâce au soutien actif des partenaires locaux d’ADIVALOR (industriels, distributeurs, chambre d’agriculture, réseau FNSEA, …), les collectes sont planifiées sur l’ensemble des départements concernés ; L’ensemble des stocks pourrait être collecté d’ici avril 2007.



Au 31 décembre 2006, 757 tonnes de préparations avaient été collectées.
La société Labo Services, en charge de l’élimination, a déjà procédé à l’élimination de 291 tonnes. Les produits sont inertés, puis stockés en centre d’enfouissement technique, conformément à la réglementation en vigueur.

 


Sur la base de l’analyse des résultats des collectes réalisées en 2006, les stocks de préparations à collecter seront significativement supérieurs aux prévisions initiales (1910 tonnes contre 800 tonnes prévues initialement).



© ADIVALOR 2020 - mention légale